La culture Soninké magnifiée en plein cœur de Paris

        La ville de Paris a vécu du 23 octobre au 6 novembre 2010 au rythme de la culture Soninké de la Wilaya du Guidimakha.

      L’union des associations du Guidimakha en France (l’UAGF) et Kafo qui  est une organisation des femmes ressortissantes du Guidimakha en France avaient uni les efforts pour la réussite de ces journées culturelles. L’Union des associations  du Guidimakha en France devait saisir cette occasion pour retracer le chemin parcouru et faire le bilan de ses activités après vingt ans d’existence et sensibiliser les populations émigrées et les partenaires au développement sur la construction de la maison du Guidimakha à Selibaby

    Ce complexe qui est un véritable joyau comprendra également un musée, des auberges, des salles de conférence, un internat pour les élèves en provenance des différentes localités de la wilaya, des chambres pour les malades en attente de soins  à l’hôpital de Selibaby et un espace pour la future Radio communautaire. L’UAGF a construit des mosquées, des poste de sante, des écoles, bref de nombreuses infrastructures de base.

      Samba Diawara originaire du village de Boully et Président de l’UAGF a saisi cette occasion pour remercier d’abord l’assistance de sa présence à cette rencontre avant de faire le bilan de son association. Il a révélé que quarante quatre (44)  associations se sont regroupées pour former l’UAGF en 1990 dont le but est d’unir et d’encadrer toutes les associations de Guidimakha.  Il a lancé ensuite un appel à toutes les bonnes volontés à travailler la main dans la main et à unir leurs efforts afin de mettre sur les rails le train de développement harmonieux de la wilaya. Il a souligné à ce sujet les différentes réalisations de l’UAGF durant ces dernières années.   

    L’UAGF est membre d’un groupe de sept ONG dont le groupe de recherche et réalisation pour le développement rural (GRDR)  qui ont été  toutes au service du développement des années durant dans la wilaya du Guidimakha.        

     L’UAGF compte dans son actif en matière de formation, la participation à plusieurs ateliers et séminaires qui ont abouti à la création de l’Union des Associations du Guidimakha (UAGD) en 1998. 

    L’année 2004 a été consacrée à une formation au profit du personnel soignant du Guidimakha avec l’aide de l’ONG Agir ABCD. L’UAGF a également fourni un équipement à l’hôpital régional de Selibaby et a organisé avec l’ensemble des associations mauritaniennes un séminaire à AUBERVBILLIERS (Paris)  et plusieurs maires et représentants de la société civile venus des Wilayas de Mauritanie y ont participé. Le séminaire a débouché sur la création d’une structure nationale composée d’acteurs mauritaniens en Europe (RAME).

     Monsieur Samba Diawara a remercié au nom de son association le Maire d’Epinay sur seine  d’avoir mis à leur disposition une salle pour l’organisation de la rencontre. Ce fut le tour de Ciramedy Camara originaire du village de Dafort de prendre  la parole pour remercier tous ceux qui ont travaillé pour la tenue de ces journées, elle a assuré l’UAGF  de son soutien pour atteindre les objectifs qu’elle s’est fixé avant de demander à toutes les femmes de soutenir l’Union en vue de réaliser son projet. Ces journées ont été agrémentées par les virtuoses de la musique soninké à travers une soirée artistique animée par des artistes de renommé dont Demba Tandia, Boubou Samba, Fandiaré  Sakiliba, Dalla Diallo, Ballemé Kandji et la troupe des jeunes d’Epinay.

        D’autres artistes tels que Mamadou Khoulé Tangoudia et Diewdi Coura Coulibaly qui devaient venir de Mauritanie n’ont pas pu faire le déplacement faute de visas ce qui n’a pas empêché la fête d’être belle comme l’a attesté la présence d’un public nombreux et enthousiaste.

      L’exposition de produits de la Wilaya du Guidimakha  a émerveillé les visiteurs qui se sont attardés longtemps devant le stand de Boully  et qui ont apprécié les produits de cette localité parmi ceux on remarquera la présence du Maire d’Epinay Sur Seine, de Diadié Soumaré président de l’Association pour la promotion de la culture Soninké (APS),  Mariam Soumaré française originaire du village de Diogountouro, championne d’Europe du 200 mètres  ainsi qu’une délégation des Maires du Guidimakha  venus spécialement en France dans le cadre du partenariat avec le groupe de recherche et de réalisation pour le développement rural (GRDR).

        La journée du 29 octobre2010 a été consacrée à une conférence sur le thème  « comment mobiliser les fonds pour la construction de la maison du Guidimakha à Selibaby ».  Des hautes  personnalités impliquées dans la recherche de fonds ont tenté de répondre à la question parmi lesquelles l’adjointe au maire d’AUBERVILLIERS, le Président de l’union des Associations du Guidimakha et un membre de l’association des maires du Guidimakha. Tous ont plaidé la nécessité  de chercher de fonds pour la construction de la maison du Guidimakha. L’adjoint au Maire d’Aubervilliers a rassuré les participants la disponibilité  de sa mairie d’appuyer les associations en rappelant la coopération  de celle-ci avec la mairie de Boully.

      Le Mali était représenté à ces journées par une organisation dénommée DANKA qui a des objectifs semblable à l’UAGF. Après la conférence le public a eu droit à une soirée culturelle animée par les artistes Ballemé  Kandji ; la troupe des jeunes d’Epinay, fandiaré Sakiliba, Madamba.

       Ainsi la culture soninké du Guidimakha fut à l’honneur à Paris. Ces journées resteront longtemps gravées en lettres d’or dans la mémoire des soninkés de France et du Guidimakha mais également celle de nombreux étrangers qui avaient pris part à l’événement.

 

Idy Soumaré

Envoyé spécial de Radio Mauritanie